Véhicules mis à disposition par le PNUD pour rendre opérationnel le Projet Bafing-Falémé

Le Ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts (MEEF), a lancé le 29 juillet 2020 le projet de « Gestion intégrée des ressources naturelles dans le paysage du Bafing-Falémé (GIRN-PBF) ». Ce projet, fruit d’une coopération efficiente entre le Gouvernement de la République de Guinée, le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) vise à contribuer à la promotion d’une gestion durable des ressources naturelles par une approche paysagère et la création d’une Aire Protégée avec une participation des communautés rurales riveraines des bassins fluviaux du Bafing et Falémé et la création d’éco villages autour de l’Aire Protégée.

Pour réussir la mise en œuvre efficace du projet et atteindre les résultats escomptés, il est prévu le renforcement des capacités opérationnelles de l’Unité de Gestion du Projet (UGP) et ses partenaires de terrain. C’est dans ce cadre que le Représentant Résident du PNUD a procédé ce mercredi, 18 novembre 2020, à la remise officielle au Ministre d’Etat, Ministre de l’Environnement, d’un important lot d’engins roulants. Il s’agit de :

·         5 véhicules dont 3 Toyota Land Cruiser Hard Top et 2 Toyota Double Cabine Pickup

·         20 motos de terrain de marque Yamaha 125

Le coût global de ces équipements est estimé à une valeur de Deux cent sept mille cinq cent quarante-neuf dollars américains (207 549 $US) équivalant à Un milliard huit cent soixante-six millions six cent soixante-un mille sept cent soixante-sept francs guinéens (1 866 661 767 GNF), totalement financé sur les fonds alloués au projet.

Outre ce matériel logistique, deux documents stratégiques élaborés avec l’appui du PNUD ont été également remis au MEEF, notamment :

·         2 000 copies du Code de l’environnement révisé

·         500 exemplaires du Document de Programme Pays du Fonds Vert pour le Climat en 500

Pour le Représentant Résident du PNUD, M. Luc J. GRÉGOIRE « la vision et l’ambition gouvernementale en matière de développement durable, d’environnement et de changement climatique est à saluer et à encourager. Nous sommes au cœur d’un projet qui vient comme un soubassement pour soutenir les initiatives qui ont permis de lancer le Code de l’Environnement et surtout le Document de Programme Pays de la Guinée pour accéder aux Fonds Vert pour le Climat. Ce projet Bafing-Falémé est une initiative exemplaire, multidimensionnelle et à très fort potentiel. Le matériel que nous venons de remettre à M. le Ministre va permettre d’équiper avec d’autres moyens, l’UGP du projet. Cette remise est donc importante pour le PNUD et plus largement pour le Système des Nations Unies qui concoure à cette ambition de promouvoir l’environnement et le développement durable ».

Le projet Bafing-Falémé, d’une durée de six ans, financé par le FEM à hauteur de 7 460 274 USD (dont 400 000 USD de co-financement du PNUD) va contribuer directement aux objectifs de développement durable notamment : Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde (ODD1)Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable (ODD7) et Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions (ODD13).

En recevant les équipements et les documents stratégiques, le Ministre d’Etat, le Ministre de l’Environnement, des Eaux et ForêtsMohamed Oyé GUILAVOGUI, a indiqué que « le projet Bafing-Falémé va permettre non seulement de lutter contre le réchauffement climatique, la déforestation, mais aussi de réduire les menaces sur les ressources naturelles dans le paysage du Bafing-Falémé. Au nom du Président et de son Gouvernement, je remercie solennellement le FEM et le PNUD pour leur soutien indéfectible à l’égard de la Guinée. Ces véhicules sont de véritables moyens qui vont faciliter la mise en œuvre des activités dudit projet et nous vous rassurons de les maintenir en bon état ».

Écovillage, une approche innovante et intégrée

Le projet va développer des écovillages autour des aires protégées dans le but de réduire les pressions sur la biodiversité, d’assurer un développement sobre en carbone de ces villages et de restaurer des terres dégradées. Le modèle d’écovillages est une innovation en Guinée.

 IL sera expérimenté en s’inspirant des réussites sénégalaises en la matière et adaptées au contexte guinéen, puis capitalisées pour nourrir une stratégie de réplication nationale à travers le pays. Le concept d’écovillage englobe autosuffisance énergétique, l’autonomie alimentaire, développement à faible intensité de carbone et protection de la nature à l’échelle du village.

Contacts :

Mamadou Saliou Diallo, Chargé des communications du PNUD Guinée

Tel : 625 60 68 41

Email : mamadou.saliou.diallo@undp.org

René Koundou Ifono, Expert en communication pour le Développement au Programme Environnement

Tél : 622 96 25 60

Email : rene.ifono@undp.org

 

Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global