Les Experts Russes rencontrent le Représentant résident adjoint chargé des Programmes et opérations du PNUD, M. Boureima Younoussa

Trois experts de haut niveau de l’Université technique de l’Etat d’Astrakhan (ASTU) de la Fédération de Russie, sont arrivés le 12 juin 2021 à Conakry, en soutien au « Projet d’Appui au Développement de l’Aquaculture en Haute et Moyenne Guinée (PADAHMG) » initié par l’Agence Nationale d’Aquaculture de Guinée (ANAG) avec le soutien technique et financier de la Fédération de Russie, du Japon et du Programme des Nations Unies pour le Développement.

Avant d’être déployés en Moyenne Guinée, principalement à l’Institut Supérieur des Sciences et Médecine Vétérinaire (ISSVM) de Dalaba, ces experts russes ont été successivement reçus par le Représentant Résident Adjoint du PNUD, Boureima Younoussa, le Ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime, Frédérick Loua et le Directeur Général de l’ANAG.

Constituée de Grigoriev Vadim, Expert en pisciculture (poissons tropicaux) et travail pédagogique et méthodologique spécialisé ; Yakovlev Dmitry, Expert en biologie aquatique et études de faisabilité pour les projets d’aquaculture et Kuzov Anton, Ingénieur en aquaculture, cette équipe d’experts a pour mission :

  • L’examen et l’évaluation de sites pour l’emplacement du centre de recherche et de production pour l’aquaculture et de l’écloserie
  • L’évaluation des indicateurs hydro chimiques et hydrologiques des réservoirs et des caractéristiques paysagères de la zone.

Le 22 décembre 2020, le PNUD Guinée a conclut un accord de partenariat avec l’Université technique de l’Etat d’Astrakhan pour un montant de 185 000 dollars US. Dans cet accord, il est prévu l’envoi d’experts russes hautement qualifiés afin d’appuyer le développement d’une aquaculture durable dans les zones de Guinée afin d’assurer la sécurité alimentaire et de créer de nouveaux emplois pour les femmes et les jeunes.

Pour atteindre les objectifs assignés de cet accord, les actions suivantes seront réalisées :

  • Sur la base de l’étude de l’état de la pêche et de l’aquaculture en Guinée, l’ASTU proposera un modèle d’écloserie adaptée visant la production de juvéniles pour le stockage des étangs aquacoles (des participants au projet), pour la reconstitution des bancs de pêche dans les plans d’eau du pays par des espèces de poissons locales ou pour autre exploitation commerciale
  • Des experts hautement qualifiés — enseignants de l’ASTU présenteront des programmes spécialisés et des cours accélérés pour la formation des formateurs avec la possibilité de l`adaptation et le transfert ultérieures à la population locale (aux fermiers participants au projet). Les cours comprendront les programmes suivants: agroécologie, technologie de l’aquaculture d` eau chaude, la prévention des maladies, le traitement des poissons et la production d’aliments pour poisson
  • Organisation des cours et des ateliers à distance sur l’élevage des espèces aquacoles et l’usage des engins de pêche pour élevage des espèces de l’aquaculture tropicale ainsi que des ateliers sur la fabrication de l`aliments de poisson et des engins de pêche, de cages, de petits outils de support etc
  • Elaboration des solutions technologiques et des technologies innovatives pour l’écloserie
  • Elaboration des formulations de mélanges d’aliments à faible teneur en composants et d’aliments pour poissons Sur la base de l’étude des matières premières et des cultures locales ainsi que des technologies de sélection de fourrage à partir de plantes fourragères (plantes aquatiques, lentilles d’eau) pour le tilapia pour organiser leur production en Guinée
  • Conception des schémas technologiques et une étude de faisabilité de petites fermes aquacoles familiales appropriés pour promouvoir le développement de l’industrie aquacole en Guinée
  • Proposition des méthodes de la fabrication des engins simples de pêche et la justification de leur choix.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global