Une vue des participants à l'Audience

Le nouveau Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Guinéens de l’Etranger, Dr. Morissandan Kouyaté, a reçu en audience le Représentant résident du PNUD en Guinée, M. Luc Joël Grégoire.

C’était Mardi 2 Novembre 2021 dans les nouveaux locaux du Ministère au Plateau de Koloma. Une rencontre hautement stratégique qui a porté sur l’appui du PNUD au processus de transition politique et notamment aux enjeux de la gouvernance de la transition pour le développement durable, de la politique de coopération et de la diplomatie économique.

Le Représentant résident du PNUD était accompagné pour cette audience, du Responsable du Cluster Gouvernance et Etat de droit et Economiste Principal du PNUD, Monsieur Mohamed Abba, de Monsieur Mamadou Sarifou Diao Diallo, Economiste national et de Monsieur Mamadou Saliou Diallo, responsable de la Communication et du programme culture et développement du PNUD.

En préambule, SEM le Ministre Kouyaté a campé l’ambition d’une transition qui souhaite s’inscrire dans l’histoire en posant les fondements d’une décennie de développement durable, inclusive et transformationnelle. Il a précisé sa volonté de construire sur les acquis tout en développant une gouvernance solide et une insertion crédible, de la Guinée, sur le plan continental et mondial.

Après avoir félicité son excellence M. le Ministre des affaires étrangères et lui avoir souhaité plein succès à la tête d’un ministère hautement stratégique eu égard à sa configuration liant les affaires étrangères, la coopération internationale, l’intégration africaine et la mobilisation de la diaspora pour le développement, M. Luc Joël Grégoire, a effectivement acquiescé sur ces orientations et souligné l’importance que revêt une diplomatie de la légitimation de la transition, fondée sur sa vocation panafricaniste, sa volonté transformationnelle et sur une politique de coopération, mobilisatrice et efficace: Le PNUD est  effectivement conscient des défis gouvernementaux et des enjeux de la politique extérieure et de la coopération pour le développement.

A cet égard, les échanges ont porté sur l’aide au développement et l’organisation des mécanismes de mobilisation des financements extérieurs qui constituent également des conditions de réussite de la transition. Sur ce plan, le Ministre des Affaires Etrangères a évoqué les enjeux de la politique extérieure, de l’intelligence stratégique et économique, des partenariats et alliances nécessaires ainsi que du capital humain de la diaspora qu’il convient de valoriser.

Le Représentant du PNUD a, dans ce cadre, évoqué, un certain nombre de chantiers sur lesquels son institution a apporté un accompagnement de référence notamment le soutien au Groupe des 77 (G77+ la Chine) qui peut constituer un tremplin pour la Présidence guinéenne afin de passer des messages clés sur la solidité des réformes en cours, l’inclusion du processus et la crédibilité de la transition. Nous sommes par ailleurs en train d’accompagner l’élaboration du Programme Cadre de renforcement de la diplomatie économique, de la coopération économique notamment Sud-Sud et du positionnement de la Guinée dans la zone de libre Echange du Continentale (ZLECAF). Nous appuyons en outre les instruments de la coopération, et en particulier, la base de données sur l’aide publique au développement et la plateforme relative aux Investissements directs étrangers (IDE). Enfin, avec la BID, nous finalisons les travaux d’installation de l’Institut des pays africains pour la promotion de la Coopération Sud-Sud et triangulaire qui sera établi à Conakry.

Le Ministre des Affaires Etrangères, très réceptif, a remercié le Représentant résident du PNUD et son Equipe pour leur concours, loyal et efficace, et apprécié les idées et réflexions pertinentes du Représentant résident avant d’insister sur l’urgence et la nécessité de travailler très étroitement avec le PNUD et ses partenaires pour la réalisation de ces actions stratégiques pendant la période de transition. Je souhaite vraiment qu’on le fasse ensemble et en fonction de la marche et des étapes de la transition.

A cet égard, le Ministre a salué l’organisation prochaine de l’Atelier national sur le projet de Programme Cadre pour la diplomatie économique et la coopération au développement et réitéré sa reconnaissance au PNUD pour son concours précieux et inestimable.

Mamadou Saliou Diallo

Chargé des Communications PNUD Guinée

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global