Le Comité de pilotage a été une occasion de réaffirmer la vision et l'ambition du Gouvernement de faire du Centre de Samoreya, une institution sous régionale de référence avec toutes composantes des Forces de Défense et de Sécurité, formées et prêtes à être déployées sur le théâtre des opérations

Le Comité de pilotage de Clôture du projet ‘’Renforcement du Centre de préparation aux opérations de maintien de Paix’’  suivi de la remise des infrastructures et équipements offerts par le Japon au Centre d’Entrainement au Opérations de Main de la Paix (CEOMP) s'est tenu le Mardi 15 juin 2021 au Camp Samoreya de Kindia.

Les cérémonies étaient présidées par le Ministre d’Etat aux Affaires présidentielles et Ministre de la Défense Nationale, Dr Mohamed Diané, en présence de SEM l’Ambassadeur du Japon en Guinée, M. MATSUBARA HIDEO et du Représentant résident a.i. et Représentant adjoint chargé des programmes et Opérations du PNUD, M. Boureima Younoussa. Plusieurs officiers de l’Armée guinéenne, le Directeur Centre, le Colonel Sidiba Koulibaly ainsi que le Responsable du Programme Gouvernance sécuritaire, M. Konsa Camara et le Point Focal Projet Samoreya, M. Joseph Kadouno ont pris part aux différentes cérémonie.

Ce Centre, fruit d’un partenariat exemplaire entre le Gouvernement Guinéen, le Gouvernement du Japon et le PNUD a permis la mise en œuvre efficace de deux projets importants, financés par le Japon à hauteur de 996 056 Dollars américains (soit environ 10 milliards de Francs guinéens). Ces deux projets ont contribué à la réalisation de plusieurs infrastructures, de matériels logistiques et de communication parmi lesquels :

  • L’aménagement du terrain de Football y compris la construction d’un bloc de latrine de 8 cabines et d’une ceinture de caniveaux autour dudit terrain
  • La mise à disposition d’un important lot de matériels informatiques et de transmission, des outils pédagogiques et des mobiliers de bureau.
  • La rénovation de la base logistique notamment du hangar pour le stationnement des engins lourds et la construction d’une cuisine de fortune
  • L’acquisition d’un mini – bus de 15 places pour faciliter le déplacement du personnel
  • Le don d’un lot de matériels et outils sanitaires pour prévenir la pandémie de la COVID 19

A ceux- ci, s’ajoutent une série de formations organisées à l’intention des instructeurs et encadreurs du Centre autour des thématiques suivantes : le genre et les violences basées sur le genre, la gestion des crises et catastrophes, la menace terroriste, les missions d’observations, la logistique des opérations de maintien de la paix et les actions civilo – militaires.

A rappeler que le camp de Samoreya, initialement créé pour abriter un bataillon de la force en attente de l'Union africaine, sert depuis 2012, de Centre préparatoire pour le déploiement de la troupe guinéenne, Contingent Gangan, devant être déployés au Nord Mali, notamment à Kidal dans le la MINUSMA, et de Centre de formation pour le maintien de la paix (CEOMP).

C’est ainsi que, le Gouvernement du Japon, les Etats Unis et la France et d'autres partenaires tel que le PNUD, ont décidé d’appuyer le Gouvernement guinéen dans la transformation du camp Samoreya en un véritable centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP) afin d'améliorer la qualité de la formation offerte aux contingents pour le maintien de la Paix.

Trois discours majeurs ont marqué la cérémonie

  • M. Boureima Younoussa, Représentant résident a.i. du PNUD : Permettrez-moi Monsieur le Ministre d’Etat, de vous adresser mes sincères remerciements pour l’honneur que vous nous faites, de marquer votre présence à cette importante cérémonie mais saluer l’engagement continu du Gouvernement de mener à bien la réforme des forces de défense et de sécurité de la Guinée. Je voudrais vous dire combien de fois, le PNUD est particulièrement honoré de contribuer aux côtés des partenaires, japonais, français et américains qui appuient les efforts de la Guinée dans la préparation des troupes aux missions de maintien de paix. Je sais saisis cette opportunité pour remercier tous les partenaires et plus particulièrement le Peuple Japonais à travers son Gouvernement pour son attachement aux idéaux de Paix, de Justice et de Développement, pour le financement de ce projet en faveur de la Guinée et la confiance accordée au PNUD pour sa mise en œuvre. Nous sommes tous fiers aujourd’hui de l’apport de la Guinée aux opérations de maintien de la Paix à travers le monde, et plus particulièrement au Mali où le Bataillon Gangan participe aux côtés des autres pays amis, à la paix et à la sécurité régionale. Ce bataillon a fait honneur à l’armée et au Peuple de Guinée en faisant preuve de discipline, de compétence et de courage face à l’adversité. C’est l’occasion pour moi de saluer la mémoire de ces héros de la paix tombés au champ d’honneur et de réitérer nos condoléances aux familles des illustres disparus.

  • SEM MATSUBARA HIDEO, Ambassadeur du Japon en Guinée : Le Japon apprécie que la Guinée contribue à la stabilisation de la Région du Sahel, y compris le Mali par la coopération dans les opérations de maintien de la Paix des Nations Unies, de l’Union africaine et de la CEDEAO. Et nous saluons les soldats guinéens morts au combat dans ces opérations. Le processus de formation des contingents est dû à l’engagement fort du Gouvernement Guinéen, appuyé par ses partenaires tels que les Etats Unis, la France et aussi le Japon, au travers du PNUD….Ainsi le Japon entend soutenir le renforcement des institutions et de la gouvernance afin de prévenir les causes fondamentales des conflits. Je suis très satisfait de l’appui du Japon au Centre de Samoreyah et à la contribution que celui-ci apportera à la Paix et à la stabilité en Guinée et dans la sous-région du Sahel, y compris le Mali. C’est une autre face de la Coopération entre la Guinée et le Japon, avec toujours comme objectif un développement plus serein et plus harmonieux, au bénéfice des citoyens guinéens et de leurs voisins.

  • Dr Mohamed Diané, Ministre d’Etat aux affaires présidentielles et Ministre de la Défense nationale : Ce Centre ambitionne de devenir une institution sous régionale avec toutes composantes des Forces de Défense et de Sécurité, formées et prêtes à être déployées sur le théâtre des opérations. Pour ce faire, nous devons entretenir et développer un partenariat solide avec les pays et institutions, épris de paix  pour assurer le bien-être des populations. C’est pourquoi nous sommes interpelés de redoubler d’efforts en vue de conférer à ce Centre,  cette dimension permettant de contrer toutes les velléités de déstabilisation du Sahel et de la Sous-région. Ainsi nous envisageons rehausser les capacités opérationnelles du Centre à travers l’aménagement d’une zone de manœuvre. En remerciant, le Japon, le PNUD et tous les autres partenaires pour leurs différents soutiens et leur volonté de demeurer à nos côtés, je voudrais vous rassurer que l’ensemble des infrastructures et équipements offerts au Centre et à l’armée guinéenne en général seront utiles à bon escient. Ils contribueront à préparer et à transformer les différents bataillons en de véritables soldats de la Paix et de la sécurité internationale. Je voudrais ainsi  que le Gouvernement sous l’égide du Président de la République, le Professeur Alpha Condé, Chef suprême des forces Armées, reste engagé sur le chantier de la Paix et de la stabilité en Afrique et à travers le Monde.

Mamadou Saliou Diallo

Chargé des Communications du PNUD

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global