Une bonne prise à la satisfaction des bénéficiaires et des partenaires

La composante Haute Guinée du « Projet d’Appui au Développement de l’Aquaculture en Haute Guinée, PADAHG » est entrée dans sa phase terminale le mercredi, 30 juin 2021, avec la clôture à Kankan de la pêche des mares, en présence du gouverneur de région M. Sadou Keita, du préfet M. Amara Lamine Soumah, des directeurs régional et préfectoral des pêches, du chargé de programme environnement et développement durable du PNUD, M. Mamadou Ciré Camara accompagné du spécialiste en suivi évaluation, M. Sylvain Ki et d’autres experts du PNUD et cadres de l’administration publique. 

Financé à hauteur de trois millions cent trente-cinq mille dollars US (3.135.725$ exactement) par la Russie en Moyenne Guinée et le Japon en Haute Guinée, avec le concours PNUD, et une contribution du Gouvernement Guinéen pour une durée de trois (3) ans,

ce projet est initié par le Ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime à travers la l’Agence nationale de l’aquaculture de Guinée (ANAG). 

Il vise l'amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle par le développement de la pisciculture dans les zones rurales en Haute et Moyenne Guinée.

Icon of SDG 02 Icon of SDG 14

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global