COVID-19 la pandémie

Leadership et solidarité sont ce dont
l'humanité a besoin pour vaincre COVID-19

 

La pandémie COVID-19 est ‘la’ crise sanitaire mondiale de notre époque et le plus grand défi auquel nous ayons été confrontés depuis la Seconde Guerre mondiale..

Depuis son apparition l’année dernière en Asie, le virus s'est propagé à tous les continents sauf l'Antarctique. Les cas augmentent quotidiennement en Afrique, en Amérique, et en Europe.

Les pays luttent pour ralentir la propagation de la maladie en testant et en traitant les patients, en retrouvant leurs contacts, en limitant les voyages, en initiant des quarantaines et en annulant les rassemblements tels que les événements sportifs, les concerts et les écoles.

La pandémie se déplace comme une vague - une vague qui pourrait s'écraser sur les systèmes et les personnes les moins capables de faire face.

Mais COVID-19 est bien plus qu'une crise sanitaire. En mettant sous pression chacun des pays qu'elle touche, la pandémie a le potentiel de créer des crises sociales, économiques et politiques dévastatrices qui laisseront de profondes cicatrices.

Nous sommes en territoire inconnu. Beaucoup de nos collectivités sont méconnaissables par rapport à la semaine dernière : les rues de nombreuses grandes villes du monde sont désertées, les habitants restent à l’intérieur, soit par choix, soit sur ordre du gouvernement. Partout dans le monde, les magasins, théâtres, restaurants et bars sont fermés.

L'Organisation internationale du Travail estime que 25 millions d'emplois pourraient être perdus.

 

La réponse du PNUD

Chaque pays doit agir immédiatement pour se préparer, réagir et se relever. Le système des Nations Unies soutiendra les pays à chaque étape, en mettant l'accent sur les plus vulnérables.

En s'appuyant sur notre expérience avec d'autres épidémies telles qu'Ebola, le VIH, le SRAS, la tuberculose et le paludisme, ainsi que sur notre longue histoire de collaboration avec le secteur privé et public, le PNUD aidera les pays à réagir d'urgence et efficacement au COVID-19 dans le cadre de sa mission d'éradiquer la pauvreté, de réduire les inégalités et de renforcer la résilience aux crises et aux chocs.

« Nous travaillons déjà d'arrache-pied, avec le système des Nations Unies et d'autres partenaires sur trois priorités immédiates : appuyer la réponse sanitaire sous la direction de l'OMS, y compris l'achat et la fourniture de produits de santé essentiels ; renforcer la gestion et la réponse aux crises ; et aborder les impacts sociaux et économiques critiques. »Achim Steiner, Administrateur du PNUD

 

Le PNUD en Guinée

 

Le PNUD appuie la formation des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et offre un lot de kits sanitaires dans le cadre de la riposte contre la pandémie COVID-19 en Guinée.

Une vue des participants portant des masques et respectant la distanciation sociale

 

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), de concert avec les départements impliqués dans le secteur de la sécurité,  apporte un appui à l’élaboration du plan de contingence des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) qui est une partie intégrante du Plan national de riposte contre le COVID-19 et entend soutenir sa mise en œuvre dans le cadre de la riposte de la pandémie avec un financement du Fonds de Consolidation de la Paix (PBF) à travers des activités de formation organisées du 05 au 14 Mai 2020, dans les installations du Camp Samory Touré à Conakry.

 

 

Face à la pandémie, le Président guinéen, Professeur Alpha Condé a décrété l’état d’urgence et ordonné la fermeture des établissements d’enseignement publics et privés, les bars, les frontières terrestres, aériennes, les cérémonies et interdits tous les regroupements au-delà de 20 personnes. Ces mesures ont été renforcés par le couvre-feu qui a été instauré de 21heures à 5 heures du matin.

En dépit de ces mesures, La Guinée à l’instar des pays de l’Afrique subsaharienne, est confronté à plusieurs défis pour faire face à la pandémie dont entre autres :

  • La faiblesse du système sanitaire
  • L’insuffisance des effectifs de santé
  • L’insuffisance des infrastructures sanitaires à Conakry et dans les régions pour la prise en charges des cas,
  • L’insuffisance des ressources financières affectées à la riposte contre la pandémie
  • L’incivisme de certains citoyens face aux mesures édictées par les autorités

Pour l’application effective de ces mesures dans les communes et quartiers, et l’accomplissement de leur missions régaliennes qui est de protéger les personnes et leurs biens, l’intégrité territoriale, les forces de défense et de sécurité sont fortement impliqués et participent à l’interpellation des contrevenants, et des présumés délinquants. A l’image du rôle joué   dans un passé récent pendant la riposte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola, les forces de défense et de sécurité ont apporté un appui au dispositif de riposte à travers le processus de sécurisation, le soutien logistique, et même la prise en charge de certains cas.

 

L’objectif global  de cette série de formation est de renforcer les capacités des FDS dans le cadre de la riposte contre le COVID-19 à travers la formation de 225 forces de défense et de sécurité (Police, Protection civile, Gendarmerie et Armée),  sur le mode de contamination, les symptômes, le mode de prévention et le rôle des FDS dans la prise en charge des cas, la sensibilisation des FDS sur la gravité de la pandémie et leur rôle dans la riposte et l’équipement des FDS en matériels de protection (masque, désinfectants…). 

 

La méthodologie de mise en œuvre de ces activités repose sur une approche participative et inclusive de tous les acteurs. Ainsi les FDS (personnel de santé des armées, le corps des armées de terre, air et de la marine, la gendarmerie, la police, la protection civile, les douanes et les corps des conservateurs de la nature) reparties en groupes de 25 vont bénéficier de 3 jours de formation pour chaque groupe.

En dehors de la formation, le PNUD a offert un important lot d’équipements au Ministère de la Sécurité et de la protection civile dans le cadre du renforcement des mesures barrières au niveau des FDS, déployés sur le terrain pour le suivi de l’application des mesures prises par le Gouvernement afin de se sécuriser et sécuriser les populations.

Le PNUD accompagne les femmes de Guinée dans la production de kits sanitaires pour la prévention contre le COVID-19

Une femme du Centre d'autonomisation des femmes (CAF) de la Camayenne en pleine activité de confection de masques de protection contre le COVID-19

Dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, le PNUD appuie le Ministère de l’Action sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, à travers le Centre d’Autonomisation des Femmes de Camayenne (CAF) dans la mise en oeuvre du projet de confection des équipements de protection contre le COVID-19.

Ce projet vise, en effet,  la conception et de production des masques de protection faciale, le savon et de l’eau de javel  pour contribuer aux mesures préventives qui s’inscrivent dans la lutte contre le COVID-19.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à l’Entrepreneuriat et à l’Autonomisation des Femmes (PEFAF) en Guinée, financé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Ce projet initié par le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, réalisé avec l’appui du PNUD, fait suite à l’appel à la mobilisation, lancé par le Président de la République le professeur Alpha Condé, à l’ensemble des Guinéens et des Guinéennes, au Gouvernement et aux partenaires techniques et financiers pour faire face à la pandémie du COVID-19 en Guinée.

 Ces kits de prévention qui sont confectionnés et fabriqués au niveau des CAF sont authentifiés par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), l’Institut National de la Santé Publique, mais aussi le Ministère du Commerce et le Ministère de l’Industrie et des PME à travers sa direction de l’Institut Guinéende Normalisation et de Métrologie. Ils ont certifié la qualité des masques de protection faciale, qui sont stérilisés et réutilisables.  

Le projet  implique 500 femmes et jeunes, l’une des couches les plus vulnérables notamment les femmes et les filles analphabètes et déscolarisées pour la conception et la production de ces kits.

Ainsi donc, le Projet mis en œuvre par le CAF de Camayenne qui dispose de 500 machines pour 500 femmes et jeunes filles, a atteint un niveau d’avancement appréciable à la satisfaction du Ministère de l’Action Sociale, de la promotion féminie et de l’Enfance.

 

Schéma réponse, le rôle des agences. Le PNUD, parmi les agences lead, va s'occuper de la réponse socioéconomique et du relèvement

Rôle du PNUD dans la riposte COVID-19

Avec le soutien du RCO a pour rôle,

Le PNUD joue le rôle de chef de file technique. Il  est compris comme étant intégratif et collaboratif, avec la Coordination résidente et l’Equipe Pays (UNCT), faisant intervenir les entités des Nations Unies pour contribuer au contenu et aux résultats du développement qui sous-tendent la réponse.

  • Travailler en étroite collaboration avec l'Equipe pays des Nations Unies, diriger la substance de la réponse pour s'assurer qu'elle est spécifique au contexte, intégrée au niveau national axée sur les moteurs de la durabilité ; construire pour l'avenir.
  •   Utiliser ses atouts, ses outils et son expertise et permettre à l'UNCT de fournir les mêmes, afin de co-créer la réponse.
  • Faciliter une réponse inclusive dans le pays avec des partenaires nationaux et internationaux pour la vitesse et l'échelle.

Rôle et interventions planifiées dans la riposte COVID-19

Actions stratégiques

Soutien à la coordination interministérielle, à la gouvernance sécuritaire et à la protection civile dans le cadre de la riposte ;

  • Appui à la révision de politiques et programmes publiques ;
  • Renforcement des capacités institutionnelles et humaines des structures nationales de coordination, de réponse et de relance post COVID 19 ;
  •  Appui à l’analyse des impacts socio-économique du COVID- 19 ainsi qu’à la mise en œuvre des mesures d’atténuation de la crise socio-économique ;
  •  Renforcement des dimensions de sécurité humanitaire et humaine par l’usage des drones et autres technologies ;
  •  Appui à la Médecine légale, au soutien psychosocial et à la victimologie.

Actions programmatiques

  • Appui à la conception et à la mise en œuvre d'un mécanisme de protection sociale pour la prise en charge (transferts monétaires, support psychosocial) des personnes vulnérables affecteées par le COVID-19;
  • Appui à la mise en place et l'opérationnalisation des Comités locaux de suivi d'alerte précoce (246 Communes du pays);
  •  Appui à la production locale de kits de protection individuels made in Guinée (masques de protection, fabrication d’eau de javel et de savon) par les groupes vulnérables (femmes et les  personnes handicapées);
  •  Renforcement des capacités de communications sur les risques, l'engagement communautaire ainsi que les capacités de détection et de notification des cas de COVID 19 au niveau des points d'entrée des pays de la Mano River Union;
  •  Sensibilisation et information des populations à travers une solution innovante d’internet libre accès ;
  •   Appui au renforcement du système de santé à travers l’installation de système photovoltaïque dans les Centres et Postes de Santé.

Réalisations majeures dans la riposte

  •  Appui technique et financier pour la production locale de kits de protection individuels made in Guinée (masques de protection, fabrication d’eau de javel et de savon) par les Centres d’autonomisation de Femmes ;
  • Appui à l’élaboration du plan de contingence des Forces de Défense et de Sécurité (FDS)
  • Appui à l’élaboration d’une stratégie de Riposte sociale au COVID-19
  • Formation de 225 forces de défense et de sécurité (Police, Protection civile, Gendarmerie et Armée) sur le mode de contamination, les symptômes, le mode de prévention et le rôle des FDS dans la prise en charge des cas, la sensibilisation des FDS sur la gravité de la pandémie et leur rôle dans la riposte ;
  • Acquisition de Kits sanitaires et matériels de protection en faveur des FDS.

Le PNUD remet officiellement un important lot de kits sanitaires au Gouvernement  

Le Représentant résident M. Luc Grégoire remet officiellement et symboliquement les Kits sanitaires au Secrétaire du Ministère de la Coopération internationale et de l’intégration africaine, M. Hady Barry sous le regard de la nouvelle Ministre des Droits et de l’autonomisation des femmes, Mme Hawa Beavogui

La cérémonie de remise officielle des kits d’hygiène dans le cadre de la riposte nationale contre la Covid-19, réalisés grâce à l’implication des Centres d’autonomisation des femmes (CAF) et au concours du PNUD,  s’est déroulée le Mardi 30 Juin 2020 en présence de la nouvelle Ministre des Droits et de l’autonomisation des femmes, Mme Hawa Beavogui, du Secrétaire Général du Ministère de la Coopération internationale et de l’intégration africaine, M. Hady Barry, du Représentant résident du PNUD, M. Luc J. Grégoire, de la Directrice Générale des CAF, Mme Fatoumata Traoré, de Mme Safiatou Kaba, Responsable des programmes Genre du PNUD et de plusieurs jeunes filles et femmes travaillant au sein des CAF.

Cet appui du PNUD, au Gouvernement Guinéen, avec l’implication des Centres d’autonomisation des femmes (CAF) a été parfaitement conduit à travers la réalisation de kits sanitaires constitués de 33.750 morceaux de savon à 72 %, de 5.000 litres d’eau de javel et de 76.000 bavettes réutilisables d’une valeur de 1.246.022.750 GNF soient 133.000 USD. Il vise à accompagner les femmes et filles des CAF dans la production des kits en leur offrant en même temps l’opportunité de participer à la riposte mais aussi de contribuer à la création d’emplois et d’activités génératrices de revenus pour les femmes.

Le Projet de confection des équipements de protection contre le COVID-19 initié par le Gouvernement, bénéficie de l’appui du PNUD et s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à l’Entrepreneuriat et à l’Autonomisation des Femmes (PEFAF) en Guinée. Il répond à l’appel à la mobilisation générale, lancé par le Président de la République le professeur Alpha Condé, qui lui-même avait inauguré le CAF de Camayenne, invitant l’ensemble des Guinéens et des Guinéennes, et les partenaires au développement de la Guinée à s’impliquer dans la vaste campagne de riposte contre la COVID-19.

Le PNUD offre des kits sanitaires et des équipements médicaux à la Maison centrale(prison civile) de Conakry

Le Représentant résident adjoint du PNUD, Mr Eloi Kouadio IV remet symboliquement le don de kits sanitaires et d’équipement au Directeur national de l'Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Mr Charles Victor Maka

Le Représentant résident adjoint du PNUD chargé des Programmes et Opérations, Mr Eloi Kouadio IV, a procédé le Mercredi 8 Juillet 2020, à la remise d’un important lot de kits sanitaires et d’équipements et matériels médicaux à la Maison Centrale de Conakry.

La cérémonie s’est déroulée à l’Unité de Consultations et de soins de la Maison Centrale en présence du Directeur national de l'Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Mr Charles Victor Maka, du Régisseur, Commandant Soriba Bangoura et du Médecin-Chef, Dr Aboubacar Issiaga Camara et de Mme Safiatou Kaba, Point Focal VIH/Sida PNUD.

Ces kits d’hygiène sanitaires sont constitués de masques (1.000), d’eau de javel (175 l), de thermo flash (30), seaux/tabourets (75), de gants chirurgicaux (600), des affiches Stop COVID et des équipements médicaux pour la prise en charge et le bon traitement des malades de la Maison Centrale.    

Avec l’apparition de la pandémie du Coronavirus (COVID-19), le Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS) et le Ministère de la Santé, avec l’appui des partenaires techniques et financiers a souhaité renforcer la réponse à la nouvelle pandémie afin de minimiser son potentiel impact négatif sur la réponse au VIH/sida. A cet effet, un Plan de Contingence pour la continuité des services VIH dans le contexte de la pandémie à la Covid-19 en République de Guinée a été élaboré.

 

Ainsi, l’Equipe commune des Nations Unies sur le VIH/sida, a jugé nécessaire d’orienter certaines activités de son Plan Conjoint d’Appui à la Riposte au VIH/Sida, à la mise en œuvre de ce plan de contingence.

Explorez

Chargement en cours…
Chargement en cours…
Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global