Les trois Accélérateurs Lab, recrutés par le PNUD, présentés au Directeur de l'Agence Nationale pour l'Innovation (ANIEN) par le Représentant résident du PNUD, M. Luc Joël Grégoire

Guinée Accelerator Lab: Nous y voilà!

 

Bien! Nous sommes revenus sains et saufs d'une session d'intégration d'un mois pleins de confiance, équipés d'outils incroyables et avec une bonne compréhension de ce que l'on attend de nous. Il semble que le top management du bureau pays nous attendait avec impatience pour un autre voyage passionnant et stimulant. La haute direction a été très claire: Ok les gars! Rassemblez vos outils. Les rôles fonctionnels importent mais pas tant que ça. Lancez-vous et transformez les défis en changements !

 

Un rythme dynamique, un parcours scientifique, une envie de réussir.

Le mois de décembre n’avait rien d’un mois de fête pour notre équipe de labbers. Il n'y avait pas de temps à perdre. Des questions urgentes étaient sur la table. La reprise post COVID 19 était le sujet principal, avec l'entrepreneuriat informel comme point d’encrage. Oui! Nous nous sommes retrouvés directement dans, l'exploration et une sorte de protocole d'apprentissage d'urgence. La première leçon a été la grande importance du partenariat le long de chaque protocole que nous expérimentons. Nous avons découvert que notre rythme devait être dynamique et notre approche construite scientifiquement. Nous avons mis en place une trilogie d'engagement: comprendre d'abord le contexte, appliquer des mécanismes de feedback pour avoir une vision claire des paramètres clés et réfléchir rapidement à une solution qui corresponde, d'une part à l'innovation et d'autre part aux conditions sociologiques. Sur le terrain, cela se transforme en une solution digitale pratique pour la gestion de la trésorerie et des ventes pour les femmes entrepreneurs du secteur informel.

Notre grande fierté au cours de ce processus est la façon dont nous avons utilisé l'intelligence collective dans nos processus de consultation. Nous sommes parvenus à la conclusion que les principes d'intelligence collective (Diversité, contribution libre et indépendante, différents types d'intégration de données, approche citoyenne) est probablement l'un des meilleurs protocoles innovants sur la voie de l'apprentissage et de l'innovation dans un contexte d'intervention d'urgence. Ils sont également le moyen le plus court pour construire un partenariat durable et durable. Ces principes peuvent être utilisés comme un ensemble ou en partie. Dans notre cas, trois des quatre principes ont été au cœur de notre première action : la diversité, les types de données d'intégration et l'approche citoyenne.

Ne vous méprenez pas! Nous ne considérons pas nécessairement un ensemble de principes scientifiquement conçu comme une application de protocole linéaire. Cela signifie que vous devez oublier les réunions de bureau et les présentations classiques et intégrer les connaissances actuelles des bénéficiaires, la convergence avec les programmes et projets du bureau pays et la collecte et l'analyse de données brutes ainsi que les expériences passées de cartographie des solutions.

Cette approche induit clairement un rythme dynamique associé à une voie scientifique et entériné par une forte volonté de réussir.

Des profils de postes ? D’accord ! Mais nous préférons le travail d'équipe dans un environnement convivial.

Comme vous pouvez l'imaginer, notre baptême du feu et notre introduction au réseau Acc Lab dans un contexte aussi difficile nous permettent de définir notre identité en tant qu'équipe. Mettons les choses au clair! Les profils fonctionnels (chefs d'expérimentation, d'exploration et de cartographie de solutions) constituent toujours un cadre référentiel important à considérer; cependant, nous allons au-delà de ces rôles dans notre attitude opérationnelle. Nous ne sommes plus dans une compréhension rigide de nos profils, ni dans cette relation administrative et traditionnelle de collègue. Pour faire simple, pensez à une dynamique collective et à un environnement convivial. C'est ce que nous recherchons !

Oui! Nous savons ce que vous devez penser. Quelle image incroyable n’est-ce pas ?.

Nous nous considérons chanceux de nous être liés si rapidement les uns avec les autres. Dans un certain point de vue, l'identité de l'équipe est le premier défi et le premier test d'apprentissage pour chaque laboratoire. C'est une solution qui est apparue après un processus interne de gestion des défis et de solidarité en situation de difficulté.

Notre philosophie de travail est donc basée sur des énergies convergentes et une mentalité collective vers nos objectifs communs. Cet état d’esprit est schématisé dans le triangle ci-dessous.(quelqu'un a dit un jour qu'une image vaut mille mots).

Notre état d'esprit et notre approche sont clairs et se veulent constitutifs d’une stratégie vers les objectifs et les réalisations. C'est pourquoi nous n'abordons pas les questions de développement comme des «défis à relever», mais plutôt comme des «opportunités de changement et d'innovation».

Quand on dit « des défis complexes vous attendent» Nous répondons: «des opportunités de changement et d'innovation à saisir».

Sur la voie du changement et de l'innovation, nous avons commencé par concevoir une feuille de route selon notre premier cycle d'exploration et d’exercice de sens. Cela nous a conduit à un premier cycle d'apprentissage autour de deux grands défis, Oups… deux opportunités pour changer plus précisément: la gestion des déchets et la digitalisation de l'administration.

Essayons d’imager chers lecteurs!

Imaginez une ville d’environ 2 millions d’habitants produisant chaque jour des milliers de tonnes de déchets ménagers. Une ville qui abrite des bureaux du gouvernement central et cinq communes. Pensez maintenant au fait que pendant des décennies, les autorités locales et centrales ainsi que les communautés ont été débordées et qu’en dépit des efforts des partenaires internationaux, toutes les politiques mises en œuvre peinent à faire émerger des solutions durables. Chaque saison de pluies est associée à des inondations (ravins bouchées) et la seule et unique décharge est à pleine capacité (glissement de terrain mortel en 2017). Ce n'est pas une ville imaginaire. C'est Conakry. La situation est si grave que les déchets peuvent être considérés comme faisant partie de la vie urbaine, tout comme nos voisins. Chaque matin, sur le chemin du travail, des déchets épars nous saluent avec tout le respect dû et nous le saluons en retour. Oui! Ne vous retenez pas. Vous pouvez le dire: nous entretenons de bonnes relations. Cependant, les sentiments ont changé et nous ne voulons pas nous engager dans une relation à long terme. Cela rend nos enfants malades, propage des maladies et provoque des inondations. Nous avons convenu que la séparation est la meilleure option qui s’offre à nous. Mais les déchets veulent être traités avec respect. Ils veulent que leur valeur soit reconnue. Tout comme les chats, il prétend avoir de nombreuses vies. Nous sommes d'accord avec cette affirmation et sommes impatients de saisir cette opportunité de changement.

Nous n'avons pas encore fini!

Maintenant, pensez à un citoyen qui envoie une lettre à une institution, un bureau, etc…, et cette lettre… disparaît. Ou imaginez que les certificats de naissance soient encore déposés à la main et les duplicata conservés dans des boîtes d'archives à l'officier de l'état civil. Ou un étudiant, simplement à la recherche de ses relevés de notes, ballotté dans les institutions pendant des semaines, voire des mois.

C'est en effet la réalité du 21e siècle en Guinée. Il est alors extrêmement urgent de considérer ces deux sujets comme des priorités absolues pour notre cycle d'apprentissage.

Notre feuille de route exprimée à travers notre plan d'action est assez claire : comprendre ce qui se passe, explorer les solutions locales existantes, impliquer toutes les parties prenantes concernées, puis concevoir des outils et des approches innovantes à expérimenter et à mettre à l'échelle si elles sont concluantes.

Eh bien les chers lecteurs ! Vous avez maintenant une vision claire de notre parcours en tant que laboratoire, de notre état d'esprit en tant qu'équipe et de notre orientation en tant que responsables de l'expérimentation, de la cartographie des solutions et de l'exploration.

Voilà pour l’instant. Mais ne vous inquiétez pas, nous vous informerons le mois prochain de notre relation avec les déchets et avec la tradition du stylo et du papier en Guinée.

Guinée Accelerator Lab

Icon of SDG 02

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global