Démarrage du projet de renforcement des capacités opérationnelles de l’Agence Nationale de sécurité sanitaire

20 avr. 2017

Logo du Japon

Communiqué de presse

 

Démarrage du projet de renforcement des capacités opérationnelles de l’Agence Nationale de sécurité sanitaire

Conakry, le 20 Avril 2017 -  Le Projet de renforcement des capacités de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) financé par le Japon, a effectivement démarré le 31 Mars 2017.

Ce projet vise à renforcer les capacités institutionnelles et opérationnelles de l'ANSS à travers la création et la mise en place d'un système de gouvernance et de gestion fiable, responsable et transparente.

Les activités du projet portent essentiellement sur :

  • L’accroissement des capacités opérationnelles et institutionnelles pour une ANSS efficace, transparente et responsable ;
  • Le renforcement des outils de gestion ;
  • L’amélioration des capacités techniques du personnel de l’ANSS ;
  • La fourniture des équipements et des outils logiciels adéquats pour une meilleure gestion des informations ;
  • La mise en place d’un mécanisme de suivi évaluation des activités opérationnelles et techniques.

Ce projet d’un montant global de 541.000 dollars US, d’une durée d’exécution de 12 mois, est mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en étroite collaboration avec l'ANSS et avec l'Université Internationale de Saint Lukes, Tokyo Japon, qui déploiera une série d’experts, notamment en système de gestion d’information sanitaire.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire a été créée par le Gouvernement guinéen en 2016 après la déclaration de fin de l’épidémie pour veiller au renforcement du système de santé guinéen, faire face aux urgences sanitaires, à la prévention (surveillance) et la réponse (diagnostic, intervention) aux épidémies.

Pour de plus amples informations, Prière prendre contact avec Mamadou Saliou Diallo, Chargé des Communications PNUD Guinée ; Email : mamadou.saliou.diallo@undp.org; Tel : 664 24 40 49 et Oscar LLorente, programme Croissance et relèvement PNUD

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe