Elections Communales en Guinée

5 févr. 2018

Affluence devant les bureaux de vote

Les Guinéens ont voté Dimanche 4 Février 2018 dans le calme et la tranquillité pour élire les Maires et les conseillers des 342 communes urbaines et rurales du Pays. L’heure est à la centralisation des votes pour le décompte des voix. Le constat général fait par les 3000 observateurs de la Société ainsi que la Case de Veille est la faible affluence devant les bureaux de vote.

Lors d’une Conférence de presse organisée hier après la fermeture des Bureaux de vote la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) reconnait quelques difficultés enregistrées pendant ce vote mais qui n’entachent en rien la transparence et la crédibilité du scrutin. « Nous avons été confrontés à des difficultés de part et d’autre. Des difficultés liées au montage des isoloirs dans plusieurs bureaux de vote. Certains magistrats n’étaient pas arrivés à leurs lieux d’affection, manque d’encre et de correcteurs dans certains bureaux de vote, mais aussi les problèmes liés aux votes par procuration et par dérogation », a indiqué Joachim Bonemy, Chargé de la formation et de l’accréditation à la CENI.

Il est à saluer le climat de calme qui a caractérisé la tenue de ces élections locales.  Dans la banlieue de Conakry, le climat était calme, la circulation rare, les boutiques et magasins ainsi que les stations d’essence sont restées fermés. Les véhicules munis d’un laissé-passé, les véhicules de secours, les véhicules de la CENI, de l’unité de sécurisation des élections, des corps diplomatiques et consulaires, étaient les seuls autorisés à circuler. Les citoyens cartes d’électeurs à la main ont sillonné les quartiers à la recherche de leur Bureau de vote pour accomplir leur droit et devoir citoyen en toute responsabilité. Aucun incident majeur n’a été enregistré.  Selon les membres de l’Unité Spéciale de sécurisation des élections, le vote s’est passé passe dans le calme et la tranquillité.

Le PNUD à travers le Projet d’Appui au Cycle Électoral en Guinée (PACEG), a contribué de façon significative à l’organisation et la réussite de ces élections communales, en procédant à la remise officielle d’un don d’équipements informatiques et matériels roulants à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).  C’était le 10 octobre 2017.

Lors de cette remise de don qui est le volet particulier d’un programme de renforcement des capacités de la CENI, la Coordonnatrice du Système des Nations Unies en Guinée, Mme Séraphine Wakana, avait indiqué que cet appui logistique était l’œuvre de plusieurs partenaires techniques et financiers. « Le gros contributeur étant l’Union Européenne autour de 11 millions de dollars, le PNUD et les autres agents du Système des Nations unies ont contribué autour de 2 millions de dollars, nous avons le Japon qui a contribué pour un demi-million de dollars, la France et d’autres partenaires qui ont contribué à ce fonds commun pour accompagner le processus électoral ». Un exemple de partenariat efficace qui témoigne de l’engagement du Système des Nations Unies et de ses partenaires à accompagner le processus de consolidation de la Démocratie en Guinée.

Mamadou Saliou Diallo

Chargé des Communications

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe