Le PNUD renforce le leadership transformationnel et de communication des femmes leaders pour une forte participation aux élections locales

19 déc. 2017

Une Vue des participantes à la formation

Les femmes parlementaires, les femmes leaders de la société civile, les partis politiques suivent depuis Lundi 18 Décembre 2017, une formation en leadership transformationnel et en communication.

Cette formation se situe dans la perspective des élections locales prévues le 4 Février 2018. L’objectif de cet atelier organisé avec l’appui du PNUD sur financement du Gouvernement du Canada à travers ONU Femmes vise à renforcer leurs capacités en termes de leadership et de communication de masse.

Ainsi, les participantes vont se familiariser avec les techniques d’expression orale (la prise de parole en public), de formulation du message essentiel, de recherche de sujets et d’angles de traitement susceptibles d’intéresser la presse et le public. A tour de rôle et filmées par la formatrice, elles se sont exercées à s’adresser à un auditoire, le captiver et faire passer le message.

Dans son intervention, le Directeur pays adjoint aux programmes du PNUD, Eloi Kouadio IV, a indiqué que : L’une des caractéristiques les plus importantes du leadership transformationnel réside dans la capacité de créer une vision qui lie les uns et les autres. C’est pouvoir gagner leur confiance, mériter leur admiration, loyauté et leur respect pour qu’ils se sentent motivés à s’engager à vos côtés et vous aider à réaliser des changements souhaités. C’est pour cette raison, renforcer les capacités d’expression orale des femmes leaders est d’une importance capitale pour asseoir la crédibilité de leur leadership.

De son côté, Jean Edouard Sagno, Représentant le Président de l’Assemblée nationale à cette cérémonie, a insisté sur l’acceptation du message véhiculé surtout dans cette période de préparation des élections communales :  En communication, le concept de relation signifie que vous devez faire tout ce qu’il faut pour que le message que vous véhiculez ne soit pas simplement reçu au niveau des organes phonatoires mais qu’il soit accepté par votre public.

Mamadou Saliou Diallo

Chargé des Communications

PNUD Guinée

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe