Atelier régional de vulgarisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) et du New Deal auprès de la Société civile des Régions de la Basse et Moyenne Guinée

14 juin 2017

Cérémonie d'ouverture de l'atelier

Les travaux de l’atelier régional de vulgarisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) et du New Deal auprès des acteurs de la Société civile des Régions de la Basse et Moyenne Guinée ont été lancés le Mardi 13 juin 2017 par Mme la Gouverneur de la Région de Kindia, Hadja Sarangbé Camara en présence du Directeur National adjoint de la Coopération, Saikou Yaya Diallo, représentant Mme la Ministre, empêchée, de Mme Kourouma Emilie Bernadette Leno, Secrétaire Exécutive du Secrétariat permanent de la Stratégie de réduction de la pauvreté et de Mr Mohamed Abba, Responsable UPS et Conseiller Relèvement auprès de la Coordonnatrice résidente qui a livré le Message du Système des Nations Unies et du PNUD au nom de Mme Séraphine Wakana, Coordonnatrice du Système des Nations Unies en Guinée.

Cet atelier qui n’est que la première étape dans le processus de vulgarisation des ODD avant d’autres actions à travers les médias, a pour objectif général est de populariser les Objectifs de Développement Durable (ODD) et le New Deal en Basse et Moyenne Guinée dans le contexte de mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) et de la vision Guinée 2040.

Ainsi,  Mr Mohamed Abba,  après avoir remercié Mme la Gouverneur pour sa présence et les différents acteurs pour leur engagement et leur intérêt pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 des ODD a souligné que la mise en œuvre des ODD est un énorme défi pour tous les gouvernements du monde. Pour réussir, il est non seulement nécessaire de mieux faire connaitre les ODD par tous les acteurs au niveau central et déconcentré notamment par les administrateurs, la société civile et le secteur privé mais aussi de partager les cadres et stratégies optimum permettant de les atteindre. Il s’agit notamment du New Deal qui, à travers ses principes et ses cinq piliers de consolidation de la Paix et de l’Etat de droit, représente un cadre accélérateur de la mise en œuvre des ODD.

Mme la Gouverneur, tout en remerciant le SNU et le PNUD pour l’organisation de cet atelier a encouragé les acteurs et partenaires au développement et la société civile à poursuivre leur soutien aux efforts du Gouvernement pour la réussite de la mise en œuvre du PNDES aligné sur les ODD car pour Mme la Gouverneur, une bonne connaissance des ODD et du New Deal par les acteurs aux niveaux central, déconcentré et décentralisé va contribuer à assurer le succès de la mise en œuvre du PNDES.

Après la présentation des 17 Objectifs de Développement Durable par Mr Saikou Yaya Diallo, Directeur national adjoint de la Coopération et Point Focal ODD, c’est Mr Abdoulaye Fofana qui a présenté, l’articulation et le lien entre le PNDES et les ODD avec un accent particulier sur le Plan stratégique de développement 2016-2020 avec ses défis, opportunités et enjeux majeurs. Cette présentation a été suivi par celle portant sur le New Deal et Evaluation de la fragilité par Mr Ibrahima Seck, Point Focal New Deal, Ministère de la Fonction publique. Le new Deal est une nouvelle manière de travailler ensemble pour sortir de la fragilité. La Guinée a réussi l’évaluation de la fragilité et les résultats sont reversés dans le PNDES.

Ensuite  Mr Mohamed  Abba a fait une brève présentation sur le lien entre le New deal et ODD et l’Evaluation de la fragilité et les conditions de prise en compte des conclusions de l’Evaluation de la fragilité en Guinée. Dans le cadre du dialogue New deal, la Guinée a bénéficié de la part de la Banque Mondiale, une nouvelle facilité de financement (financement spécial pour la réduction du risque de fragilité). Ces différentes présentations sont suivies de débats et d’échanges enrichissants.

L’objectif général était d’échanger et de populariser les ODD et le New Deal en Basse et Moyenne Guinée dans le contexte de mise en œuvre du PNDES et de la vision Guinée 2040 afin de :

  • Partager les ODD et sensibiliser les administrateurs régionaux et préfectoraux, la société civile et le secteur privé local sur les enjeux et défis liés à leur mise en œuvre, sur le New Deal et les résultats du rapport d’évaluation de la fragilité du pays.
  • Identifier les meilleures stratégies d’intégration des ODD et des résultats de l’évaluation de la fragilité dans les plans régionaux de développement ;
  • Recueillir les plans d’action des ONG pour leur participation active dans le processus de popularisation et de mise en œuvre des ODD avec le new Deal comme cadre accélérateur.

La dernière journée a été marquée par des travaux de groupes repartis selon les spécifiques des 4 régions de la zone spécial de Conakry. Ils ont fait des propositions par rapport à la mise en œuvre des ODD au niveau régional, proposé des activités et résultats attendus et estimé un budget pour leur réalisation.

 La cérémonie de clôture a enregistré trois interventions :  celles de Chaikou Yaya Diallo, Directeur national adjoint de la Coopération, représentant Mme la Ministre du Plan et de la Coopération internationale qui a salué l’organisation de cet atelier, celle de Mr Mohamed Abba du PNUD, qui au nom de la Coordonnatrice résidente du Système des Nations Unies, Mme Séraphine Wakana,  a félicité les participants pour la qualité de leurs contributions et le Directeur de Cabinet du Gouvernorat Dr Doman Traoré qui a représenté Mme la Gouverneur qui en clôturant les travaux a remercié le PNUD pour son appui à la Guinée pour la mise en œuvre du PNDES.

Parmi les recommandations, figurent la mise en place d’une plateforme nationale des OSC dans le suivi et la mise en œuvre du PNDES et l’atteinte des ODD, le soutien aux initiatives de la société civile portant sur la vulgarisation des ODD et les principes du New Deal et l’implication des acteurs des acteurs locaux des préfectures de l’intérieur dans la mise en œuvre du PNDES.

Il est important de rappeler que le PNDES est désormais l’unique document de référence pour toutes les interventions du Gouvernement et des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) en matière de développement au cours des cinq prochaines années. Il est aligné sur les ODD et s’est fixé comme objectif global de « promouvoir une croissance forte et de qualité pour améliorer le bien-être des Guinéens, opérer la transformation structurelle de l’économie, tout en mettant le pays sur la trajectoire du développement durable ».

 Dans la même dynamique, le Gouvernement a entamé la mise en œuvre du New Deal comme cadre accélérateur de l’atteinte des ODD en ayant élaboré et validé le rapport national d’évaluation de la fragilité du pays. Les résultats de ce rapport ont été pris en compte dans l’élaboration du PNDES.

Dans ce contexte, le PNUD envisage de poursuivre l’accompagnement du Gouvernement pour une meilleure appropriation des ODD et du New Deal à tous les niveaux par tous les acteurs et partenaires y compris la population à la base, le secteur privé et la société civile.

Ainsi, sous le leadership du Gouvernement, le PNUD envisage organiser des ateliers d’appropriation et de popularisation des ODD et du New Deal au niveau des régions du pays.

 En marge de ces ateliers, une vaste campagne d’information et de sensibilisation via les médias locaux et tous les autres canaux de communication disponibles en Guinée, sera organisée avec l’appui technique d’un Cabinet de communication et des ONG pour relayer les messages.

Mamadou Saliou Diallo

Chargé des Communications PNUD Guinée