Le Directeur Pays du PNUD en Guinée s'enquiert de l'impact des projets à Koundara, Gaoual et Boffa

27 mars 2017

Visite du Directeur Pays à la plantation de mélina, eucalyptus, acacia mangium à Koba (Boffa) une réalisation du projet RAZC

Le Directeur Pays PNUD Guinée Mr Lionel Laurens a bouclé le Dimanche 26 Février 2017 sa tournée de prises de contacts avec les autorités locales et les bénéficiaires des actions réalisées grâce à l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dans le cadre de son accompagnement au Gouvernement pour la préservation de l’environnement.

Mr Lionel Laurens accompagné du Chargé de programme Environnement et Développement durable, Mamadou Ciré Diallo et de Mamadou Oury Diallo, l’expert préfectorale du Projet

« Renforcement de la résilience des moyens d’existence des communautés agricoles face au changement climatique des préfectures de Gaoual, Koundara et Mali–REMECC-GKM»  a visité le site (base de vie) du Parc Niokolo-Badiar, un projet d’intégration touristique entre le Parc Niokolokoba du Sénégal et le Badiar en Guinée. Nombreux sont les touristes qui fréquentaient la zone pour observer les animaux. Aujourd’hui le projet bouclé, la présence des animaux est devenue rare et les installations presque à l’abandon ont besoin de réhabilitation.

Tout comme à Labé, le Directeur Pays s’est intéressé au secteur de l’artisanat local. Il a ensuite visité quelques exploitations forestières situés à Koundara et à Koumbia dans la préfecture de Gaoual. Partout, la mission de terrain du Directeur Pays du PNUD s’est entretenue avec les autorités préfectorales, sous-préfectorales et communales, a rencontré les bénéficiaires directs et visité les réalisations pour s’assurer de leur implication dans la mise en œuvre et de l’impact des activités du projet dans leurs localités respectives. Il a surtout écouté et posé plusieurs questions aux bénéficiaires et aux agents techniques de terrain (Thierno Ibrahima Diallo de la zone de Gaoual et Mamadou Oury Diallo de Koundara) pour avoir de larges informations sur le projet.

 

Dans toutes parcelles et clôtures grillagées visitées par Mr Lionel Laurens, à Koundara et Gaoual, les paysans bénéficiaires ont exprimé leur joie et remercié le PNUD pour cet appui inestimable mais ils déplorent tous les mêmes difficultés dans l’exploitation de leurs parcelles. Ces difficultés sont entre autres l’attaque des plants par des termites, des insectes et chenilles, l’insuffisance d’eau pour arroser les plants. Ce qui oblige Mme Fatou Boiro et Mamadou Diallo de parcourir des kilomètres à pieds ou à vélo pour se procurer (acheter) de l’eau dans des bidons de 20 litres. Cette zone est marquée par rareté de la pluie.

Malgré ces difficultés plusieurs d’entre eux comme Mme Aissatou qui exploite une parcelle à Koumbia en s’adonnant à l’agro foresterie et la sylviculture arrive à s’en sortir avec le système d’arrosage goutte à goutte qui lui a permis de sauver la plupart de ces plants d’oranger. C’est une véritable réussite. Autre exemple de réussite qui a impressionné le Directeur Pays ; ce sont les parcelles de démonstrations sécurisées par des clôtures grillagées qui permettent au Groupement Haldi Footi composé de 20 femmes et deux hommes de s’adonner aux activités de maraichage mises en valeur par des plants de : pastèques, de Gombo, d’aubergine, d’oignons, de piment, de pomme de terre, d’orangers, manguiers, citronniers, de pamplemousse, pour d’améliorer leurs moyens de subsistance. Elles ont exprimé leur satisfaction au PNUD et souhaité la Bienvenue du Directeur Pays qui a salué leur dynamisme à travers cet exemple de réussite avant de leur demander si elles étaient intéressées par la formation et l’alphabétisation. Elles ont applaudi pour cette proposition du DP avant de s’engager à développer leur exploitation étant donné que le problème d’eau se pose moins à cet endroit.

A Koba dans la préfecture Boffa, la toute dernière étape de cette visite de terrain,  le Directeur  Pays du PNUD après avoir rencontré ce Dimanche les autorités locales de Koba et les membres du comité local de gestion a visite de quelques réalisations du projet  RAZC notamment une belle plantation de mélina, eucalyptus, acacia mangium,) qui selon le Maire de Koba a créé un micro climat agréable pour la sous-préfecture et s’engage au nom des citoyennes et citoyens de Koba d’en prendre soin et un fumoir de poisson moderne pour les femmes fumeuses de poissons du Port de pêche de Koba Taboria.

Mamadou Saliou Diallo

Chargé des Communications PNUD Guinée