Retraite Bureau PNUD 2017: Engagement collectif pour améliorer davantage les performances du Bureau.

3 mars 2017

Retraite 2017: Photo de famille

Les travaux de la Retraite 2017 du Bureau Pays PNUD Guinée se sont déroulés du 02 au 03 mars 2017 à l’Hôtel Sheraton Conakry sous le thème : « Engagement individuel, Travail d’équipe et Performance pour plus d’efficacité ».

Après le mot d’introduction de Mr Titus Osundina, Directeur des Opérations, facilitateur  de la retraite 2017, qui a commencé par détendre l’atmosphère à travers une chanson intitulée « Welcome welcome, how do you do , nice to see you , happy to meet you », c’est Hervé Clédjo Fiacre, Vice-Président de l’Association du Personnel qui, a au nom du Président Bangaly Kaba, souhaité la bienvenue au management et au staff avant d’indiquer que la retraite 2017 constitue l'aboutissement d'un travail collectif de préparation. Parmi les préoccupations mises en exergue, figurent en bonne place, les besoins de formation et de promotion du staff pour un meilleur rendement.

La Représentante Résidente du PNUD, Mme Séraphine Wakana qui a défini les objectifs, a expliqué le nouveau contexte dans lequel cette retraite se tient et a invité le staff à une participation constructive pour sortir des recommandations réalistes avec des deadlines bien définis. Elle a aussi abordé les recommandations de l’audit 2016 dont la mise en œuvre est en cours, le renforcement des efforts de mobilisation des ressources et l’impact des mesures et réformes engagées par le Management pour améliorer les performances du Bureau. Avant de terminer, Mme la Représentante Résidente du PNUD a demandé plus d’engagement individuel du staff et un travail d’équipe soutenu pour atteindre les objectifs fixés et hisser le bureau PNUD Guinée parmi les meilleurs de l’organisation.

A la suite de cette session d’introduction et de présentation des participants, les participants ont eu droit à 3 présentations :

  • Le Directeur Pays PNUD Mr Lionel Laurens a abordé le contexte de la Guinée et les orientations. Il a passé en revue les éléments clés la vision Guinée 2040, les enjeux défis et grandes priorités ainsi que le positionnement du PNUD dans son accompagnement pour la mise en œuvre du PNDES 2016-2020 (document de référence et d’orientation pour les partenaires au développement de la Guinée.
  • M Fodé B. Camara, chargé des finances a rappelé les indicateurs composites performances RBA, IWP, les SOP… et a insisté sur les efforts entrepris au sein de l’unité finance à travers la fiche de suivi des dossiers ayant comme objectif de raccourcir les délais et de mieux situer les possibles goulots d’étranglement et d’y apporter les remèdes adéquats.
  • M. Hervé Cledjo, chargé des ressources humaines a abordé le bilan de la mise en œuvre des recommandations de la retraite 2016 et la situation des PMD.
  • La dernière présentation de la première journée a été celle de Safiatou Kaba, assistante au programme gouvernance et consolidation de la paix et point focal genre du Bureau sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Cette présentation a été suivie d’un exercice de prise en compte du genre, sous la conduite de Thérèse Niyondiko, Programme spécialiste genre et consolidation de la paix, dans la planification des projets et programmes et une fiche d’évaluation de la perception du genre a été remise aux participants.

M. Titus Osundina a mis fin aux travaux de la première journée aux alentours de 18h 15’.

Les travaux de la deuxième journée ont démarré par la restitution des travaux de groupe sur la prise en compte du genre dans 3 projets : Gouvernance : ‘’Autonomisation, réinsertion sociale et de renforcement de la participation citoyenne de 500 jeunes à la sécurité et à la prévention de la violence’’ ; Croissance : ‘’Création d’un marché à des fins de développement et d’utilisation de ressources en biogaz en Guinée ‘’ et Environnement : ‘’Adaptation éco-systémique ciblant les communautés vulnérables de la région de la Haute-Guinée’’. L’analyse s’est faite en fonction d’une grille de question. Au terme des différents travaux de groupe, il ressort que l’analyse profonde du genre n’est pas systématique à tous les niveaux d’élaboration des projets (contexte, théorie du changement, formulation des résultats produits et indicateurs).

Par la suite, Abdoul Latif Haidara, chargé de programme Gouvernance et consolidation de la paix a introduit des travaux de team building conduits en groupe. Cet exercice a permis de mieux comprendre les fonctions et les activités de chaque unité et les contraintes rencontrées. La démarche qualité a également fait l’objet de travaux groupes afin d’identifier les facteurs de contre-performance au sein des unités et de proposer de mesures correctives pour améliorer les performances du bureau.

La dernière présentation faite par Marie Noel Diallo, chargée de l’administration générale a porté sur la politique du PNUD sur le Work Life Balance qui vise un équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale. Elle a passé en revue plusieurs thématiques parmi lesquelles la flexibilité des heures de travail et les différents arrangements possibles, la formation et le bien-être du personnel. Des travaux de groupes ont été effectués sur l’amélioration du bien-être du personnel en fonction du contexte.

Les restitutions ont donné lieu à diverses idées: organiser un marathon par an,  mettre en place des moments de partage (happy hour/after work, activités d’échanges  culturelles…).

Il est aussi recommandé de partager les informations sur le work life balance pour que l’ensemble du staff soit bien informé.

A l’issue des travaux, Mme Séraphine Wakana, Représentante résidente du PNUD a remercié et félicité, le Comité d’organisation, le facilitateur Mr Titus Osundina, les rapporteurs et tout le staff pour son efficacité, son engagement et la richesse de sa contribution avant de les inviter à rester dans le même esprit pour améliorer davantage les performances du Bureau.

Mamadou Saliou Diallo

Chargé des Communications PNUD Guinée

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe