Les volontaires des Nations Unies à Kindia pour une formation sur la prévention et la gestion des conflits

16 juil. 2016

Vue de la salle de formation

Les travaux de l’atelier de formation des volontaires des Nations Unies sur la gestion des conflits ont pris fin dans l’après-midi du Vendredi 15 juillet 2016 à Kindia sous la présidence de Mme Séraphine Wakana, Coordonnatrice du Système des Nations Unies en Guinée.

Cette formation de 2 jours a été initiée par le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU Guinée) dans le but de renforcer les capacités des volontaires sur le thème consolidation de la paix et prévention/ gestion des conflits.

Ainsi les volontaires nationaux et internationaux déployés dans toutes les préfectures de la Guinée ont eu à échanger et se familiariser avec les notions portant sur l’analyse des conflits : outils et méthodes ; les mécanismes de prévention des conflits ; les instruments pacifiques de résolution de résolution des conflits (techniques de négociation, de médiation et de plaidoyer), la prise en compte de l’approche genre dans la gestion des conflits et l’alerte précoce et la réponse rapide.

Ce module de formation a été développé par Karamo Cherif, formateur spécialiste en prévention et gestion des conflits, sous la supervision de Waly Ndiaye, le Conseiller en Paix et Développement de Mme Séraphine Wakana, la Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies en Guinée.

Mr Hassan Idé , Chargé de Programme volontaires des Nations Unies après avoir remercié Mme la Coordonnatrice pour sa présence effective à Kindia, présence qui témoigne de l’intérêt que Mme Séraphine Wakana porte au Programme VNU Guinée a souligné que le programme VNU Guinée en organisant cette formation  contribue à la paix et au développement en préconisant la reconnaissance des volontaires, en travaillant avec ses partenaires pour intégrer le volontariat dans la programmation du développement, et en mobilisant de par le monde un nombre croissant de volontaires, d’une plus grande diversité, y compris des Volontaires des Nations Unies confirmés.

La Guinée bénéficie actuellement de 46 volontaires des Nations Unies parmi lesquelles 18 femmes et 28  hommes), 24  volontaires internationaux et 22 nationaux dont 9 femmes. C’est pourquoi, la Porte-parole des volontaires Dr MMa Touré, évoluant à l’Unicef Nzérékoré,  a commencé par vivement remercier Mme la Coordonnatrice pour son engagement, son appui constant et son plaidoyer qui a permis une augmentation du nombre de volontaires en Guinée et particulièrement les volontaires nationaux avant de solliciter son appui auprès des agences en vue de l’amélioration des conditions de travail des volontaires et l’obtention du renouvellement des contrats à durée annuelle et au minimum.

En réponse Mme Séraphine Wakana a encouragé les volontaires pour travail appréciable effectué sur le terrain avant d’indiquer que les volontaires sont nombreux mais pas suffisants pour les multiples défis auxquels la Guinée fait face. Le renforcement des capacités des volontaires sur des thématiques comme la gestion des conflits est une très bonne chose, en ce sens qu’il leur permettra de servir de facilitateurs et des messagers de la consolidation de la paix et de résolutions pacifiques des conflits dans leurs différents lieux d’affectation.

Ces volontaires  qui travaillent dans 06 Agences des Nations Unies (PNUD, UNICEF, HCDH, HCR, UNOPS et UNFPA) sont présents dans toutes les régions du pays en contact direct avec les populations, avec lesquelles ils entretiennent de très bonnes relations. C’est pourquoi Mme la Coordonnatrice  du SNU a appelé les différentes agences à une synergie d’action  avec la même mission et les mêmes objectifs.

Mamadou Saliou Diallo

Chargé des Communications

PNUD Guinée

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe