Comité de pilotage du Programme Conjoint de Kankan (PCK) : Lancement officiel du projet « Appui à la valorisation des produits forestiers non ligneux – cas de la production du beurre de karité à Kankan » et visite de terrain à Norassoba

15 déc. 2016

Vue de la table officielle

La deuxième journée du séjour à Kankan de la Mission conjointe du PCK a été marquée par le lancement officiel du projet « Appui à la valorisation des produits forestiers non ligneux – cas de la production du beurre de karité à Kankan ». L’objectif de ce projet pilote financé par la FAO est de mettre au point une nouvelle démarche stratégique permettant de mieux valoriser les produits forestiers non ligneux notamment, le beurre de Karité, tout en préservant l’équilibre des écosystèmes forestiers. Il vise à soulager les groupements de femmes dans la pénible extraction du beurre de karité, et contribuer à leur autonomisation financière. Ainsi l’intervention de la FAO va essentiellement porté sur le traitement et la transformation du fruit en beurre de Karité; l’achat des équipements appropriés pour la transformation; l’appui à l’organisation et au renforcement des capacités des acteurs et actrices de la filière; le suivi de la commercialisation et la protection des peuplements naturels. Mme Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies en Guinée a indiqué dans son intervention qu’avec le lancement de ce projet, le Système de Nations Unies prouve son attachement à l'amélioration de la sécurité alimentaire et l’augmentation des revenus des populations rurales de la Guinée de façon générale et de Kankan de façon particulière avant d’ajouter que l’impact direct du projet se traduira par l’amélioration de la sécurité alimentaire, les revenus des femmes ainsi qu’une meilleure protection de l’environnement à travers une meilleure gestion du potentiel d’arbres de karité.

Madame la Ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et enfance en procédant au lancement du projet s’est réjouie du fait que ce sont les groupements de femmes qui sont principaux bénéficiaires avant de s’engager à accompagner la mise en œuvre du projet pour que sa réussite soit gage de démultiplication en faveur d’autres groupements dans d’autres régions du pays.

Dans l’après-midi c’est la sous-préfecture de Norassoba situé à 90 km de Kankan qui accueille dans la joie et dans l’allégresse, la Mission conjointe du PCK, composée du Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, de la Ministre de l’Action sociale, de la promotion féminine et enfance, de la Coordonnatrice et des Chefs d’agences du Système des Nations Unies ainsi que le Directeur régional du BIT.

Une réception grandiose avec une forte mobilisation des groupements de femmes, des jeunes, des artistes, des sages, de la communauté des chasseurs et des élèves du centre d’encadrement communautaires de Norassoba.  Les populations de Norassoba sont à vocation agropastorale. La sous-préfecture compte 62 groupements dont 50 groupements féminins. 

La visite des actions des agences a commencé par les kiosques (82) construits par le PNUD à travers le PDLG qui ont permis d’améliorer les recettes fiscales, suivi d’une visite guidée de l’Ecole primaire de Kanimba Camara, bien structurée avec un Gouvernement de 10 membres (5 filles, 5 garçons) tous élèves conduit par une Première Ministre, réalisée avec l’appui de l’UNICEF avant de prendre fin par la visite de la plateforme multifonctionnelle de Fandja, réalisée par le PDLG.  Mme Séraphine Wakana, Coordonnatrice du système des Nations Unies en Guinée, après avoir salué le dynamisme des femmes et des jeunes de Norassoba a indiqué que nos actions sont inscrites dans le programme de développement local (PDL) que les populations elles-mêmes ont défini. Nous allons compter sur les forces des communautés et l’engagement des autorités locales pour mettre en œuvre nos actions. En 2017, nous allons conjuguer nos efforts pour créer une synergie de nos actions.

 

Mamadou Saliou Diallo
Chargé des Communications PNUD Guinée