Les jeunes leaders associatifs de Guinée s’engagent à vaincre définitivement Ebola.

9 mai 2015

Sensilisation de proximité à Coyah

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a décidé désormais de concentrer plus d’efforts et de moyens en Basse Guinée en appuyant une nouvelle phase de la Stratégie PUSH qui a concerné 600 jeunes leaders associatifs de Forécariah, Dubréka et Coyah, des préfectures de la Basse Guinée où la maladie à virus Ebola persiste  encore.

S’il est  heureux de constater aujourd’hui que le nombre cas d’Ebola a baissé de façon drastique à travers le la Guinée, la notification des cas d’Ebola dans certaines préfectures de la Basse Guinée constitue une réelle préoccupation et motif de mobilisation du Gouvernement et ses partenaires.

Cette formation se situe dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie PUSH en appui au Ministère de la Jeunesse et Emploi jeunes pour l’implication de la jeunesse dans la sensibilisation de proximité contre Ebola.

Ainsi donc, la Stratégie PUSH qui s’inscrit dans le cadre des activités du Programme Croissance  inclusive et développement durable du PNUD  a été exécutée avec succès par le Programme Volontaires des Nations Unies.

Ces jeunes vont être déployés auprès des communautés pour une sensibilisation de proximité qui va s’étendre au-delà d’Ebola.

Auparavant, 1000 jeunes dont 271 filles ont été formés sur le leadership associatif, l’esprit de volontariat et les mesures préventives de lutte contre Ebola à Conakry et dans les régions de Kindia, Boké, Mamou, Labé, Nzérékoré et Kankan et Faranah.

Mamadou Saliou Diallo

Analyste en Communication

PNUD Guinée