Le PNUD renforce les capacités de la Police de proximité contre Ebola

9 oct. 2014

Vue de la salle de formation Police de proximité

La lutte contre Ebola se poursuit à travers le Pays. Le Gouvernement et les partenaires dont le Programme des Nations Unies pour le Développement ( PNUD) se mobilisent et multiplient les efforts de sensibilisation à tous les niveaux pour vaincre Ebola.

Dans la Commune de Matoto, la plus vaste de la Capitale guinéenne Conakry, les agents de la Police de proximité ont bénéficié avec  l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) d’une formation sur les mesures préventives de cette épidémie mortelle.

Une Mission de Haut niveau du PNUD, conduite Ruby Sandhu-Rojon, Directrice adjointe Bureau Régional Afrique (New York) a rendu visite à la Police de proximité en pleine séance de formation. C’était le 8 Octobre 2014 au siège  à la Mairie de Matoto.

Ce module de formation Ebola, qui a essentiellement porté sur les mesures d’hygiène, notamment le lavage des mains et le changement de comportement, vise à outiller les forces de police et à  les rendre plus opérationnels dans la cadre de la riposte à Ebola.

Un plan de riposte est déjà établi au niveau de la Police nationale. Il vise à sensibiliser les agents des forces de police, qui dans leur mission régalienne sont en contact direct avec la population.

Ce plan définit aussi les possibilités d’implication de la police dans le transport, le traçage des personnes contacts et même et  les enterrements sécurisés.

Cette formation hautement appréciée par les bénéficiaires, témoigne de l’engagement du PNUD à vaincre l’épidémie. Elle vient ainsi s’ajouter à l’engagement collectif des partenaires auprès du Gouvernement contre EBOLA.

Mamadou Saliou Diallo

Chargé des Communication PNUD Guinée