Préserver l’environnement

Où en sommes-nous ?

Foresterie participativeForesterie participative pour lutter contre la désertification et préserver l'environnement. Photo: PNUD.

A l’instar des autres pays de la sous-région, la Guinée reste confrontée à des réels défis en matière de gestion durable de l’environnement. La proportion des zones forestières est passée de 29,6% de la superficie territoriale en 1990 à 26,5% en 2011. A cela s’ajoutent l’impact en termes de dégradation des sols et l’effet des changements climatiques ainsi que l’exploitation abusive des autres ressources (17,5% des espèces de mammifères, 0,1% de celles de poissons, 2,8% des espèces d’oiseaux et 1,4% parmi les plantes sont menacées d’extinction).

Par ailleurs, la proportion de  la population utilisant une source d’eau potable améliorée, après avoir augmenté de 51,2% en 1994 à 73,8% en 2007, a baissé pour se situer à 67,8% en 2012. L’accès aux infrastructures d’assainissement n’est pas des meilleurs non plus. La proportion d’individus vivant dans des ménages disposant d’un système sain de débarras des ordures s’établissait à 9,8% en 2012 contre 19,4% en 2002.

Nos histoires

Visite de terrain... Photo: PNUD
Foresterie participative pour inverser la tendance pour sauvegarder l’environnement et assurer le bien être social

En 2007, le PNUD à travers le Plan d’action national pour la lutte contre la désertification (PAN-LCD) a lancé un vaste programme national pour la protection des forêts communautaires. L’objectif, est de promouvoir la foresterie rurale au niveau des communes rurales à écologie fragile relevant Dalaba, Mamou et Kindia.Lire 

Foyers améliorés pour lutter efficacement contre la désertification... Photo: PNUD
Vivement les foyers améliorés pour lutter efficacement contre la désertification

Boubacar Barry est artisan fabricant de foyers améliorés, dans la ville carrefour de Mamou. Il fabrique plusieurs types de foyers améliorés qui sont très prisés sur le marché local. La demande étant fortement supérieure à l’offre.Lire 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe