Feue Fatimatou Saidou Diallo dans sa ferme avicole à Coyah

Feue Fatimatou Saidou Diallo dans son poulailler
Feue Fatimatou Saidou Diallo dans son poulailler à Coyah - Photo: PNUD

Au cours de sa récente mission en République de Guinée, l’Administrateur du PNUD, Mme Helen Clark, a visité une ferme avicole cofinancée par le PNUD.

Conakry, le 31 janvier 2012 : Mme Fatimatou Saidou DIALLO, aînée d’une famille de quatre enfants, en est la propriétaire gestionnaire. Sa ferme avicole emploie quatre personnes à plein temps (3 volaillers et un gardien) et forme deux stagiaires. Elle a décidé ainsi de relever un défi, celui de s’installer à son propre compte, malgré ses moyens financiers modestes au départ.

A retenir

  • 40 000 000 Francs Guinéens (environ 5 000 USD) de prêt contracté
  • 3000 poussins et 1700 poules pondeuses achetés
  • 1 275 alvéoles produites par mois
  • 34 425 000 de francs guinéens (4 918 Dollars US) de gain mensuel
  • Appui direct à quatre fermes de la localité possédant 15 000 poussins
  • Projet cofinancé à hauteur de 399 000 USD par la Coopération Espagnole et le Programme Régional Emploi des Jeunes du PNUD (YERP)

Ladite ferme avicole se trouve dans la préfecture de Coyah, elle-même située à une cinquantaine de kms de Conakry, la capitale guinéenne.

Après ses études à l’Institut National Agricole de Tolo, en 2005, Fatimatou créa, sur fonds propre, sa ferme avicole. En 2010, elle contracte un prêt de 40 000 000 Francs Guinéens (environ 5 000 USD) auprès d’une institution de micro finance agréée de la place dénommée MIGUI (Mutuelle d’Investissement en Guinée). Avec l’appui du PNUD, elle bénéficie, en mai 2010, d’une formation de trois semaines au Centre Régional de l’Entreprenariat Agricole de Songhai à Porto-Novo (République du Bénin). En compagnie de neuf autres jeunes, dont plus de la moitié sont maintenant installés à leur propre compte dans le domaine de l’agro-industrie. A noter que le Centre Songhai oeuvre pour la réduction du chômage des jeunes à travers une formation en agriculture et en élevage, la transformation des aliments et la gestion des ressources naturelles. Il forme aussi aux approches d’accès à la terre, aux semences et instruments agricoles/élevage pour permettre aux jeunes de se prendre en charge dans leurs communautés.

Fatimatou est convaincue que la formation reçue dans ce centre a été un plus pour elle et ses collègues. ‘’Cette formation reçue à Songhai-Porto-Novo a renforcé nos capacités de gestion d’entreprise tant en élevage qu’en agriculture’’dira – t – elle à l’Administrateur du PNUD, Mme Helen Clark, au cours de sa visite dans sa ferme le jeudi, 12 janvier 2012. Elle fera état d’autres avantages tirés par eux de cette formation.

Par exemple, elle leur a permis de mieux prendre conscience des enjeux de la gestion d’une ferme viable, de la nécessaire remise en cause de certaines pratiques en vue de devenir plus professionnel. ’’Grâce au prêt obtenu en septembre 2011 sur le FONCREA (Fonds de Crédit Revolving sur l’Entreprenariat Agricole) qui a été mis en place par le PNUD, j’ai pu développer mes activités. J’ai acheté 3000 poussins et 1700 poules pondeuses. Avec ce financement, j’ai donc pu augmenter la production et satisfaire un peu plus la demande qui est si importante que je n’arrive pas encore à la satisfaire » précise Fatimatou. Ces ressources lui ont également permis de se procurer des aliments pour la volaille, et des produits vétérinaires.

Sa vision est claire : contribuer à l’autosuffisance alimentaire de la Guinée, en produisant à grande échelle. A ce sujet, elle annonce quelques principaux résultats à son actif. Ce sont :

  • La production de 42,5 alvéoles d’oeufs par jour soit 1 275 alvéoles par mois pour un montant de 34 425 000 Francs Guinéens soit environ 4 918 Dollars US après vente ;
  • La Création de six emplois permanents en faveur des jeunes et plusieurs autres formés dans les techniques et conduite d’élevage ;
  • L’appui direct apporté à quatre fermes de la localité possédant 15 000 poussins ;
  • La commercialisation de mille sacs de fiente par an, revendus aux fermiers de la communauté.

Sa ferme n’évolue pas sans difficultés. Une d’elle : « Je suis en location » annonce – t- elle. Sa ferme compte cinq poulaillers d’une longueur de 55 mètres sur huit mètres de largeur. Dans le court terme, elle décline comme suit un de ses projets majeurs : « Je compte construire ma propre ferme en vue de quitter la location ».

Inspirée par l’exemple de Fatimatou, l’Administrateur du PNUD, s’adressant aux bénéficiaires et populations riveraines venus l’accueillir dans la ferme, dira, entre autres : « La Guinée est sur la bonne voie pour lutter contre le chômage des jeunes. Si les efforts sont soutenus dans la formation des jeunes dans l’agro-industrie et les techniques agricoles modernes, ce pays pourra démontrer qu’une génération peut se prendre en charge et freiner l’exode rural. La Guinée est capable d’augmenter sa production actuelle, d’atteindre l’autosuffisance alimentaire et même d’exporter ».

Dans sa phase pilote, le Projet Régional Songhai-Guinée pour le Développement de l’Entreprenariat Agricole (PRSDEA) est en expérimentation dans deux Ecoles Nationales d’Agriculture et d’Elevage (ENAE) de Guinée, situés dans le pays profond : Tolo (Mamou) et Koba (Boffa). Elle vise la formation d’au moins 200 jeunes sur deux ans. Ce projet est financé par le PNUD dans le cadre de son appui au Gouvernement Guinéen pour la promotion de l’emploi des jeunes. Ses objectifs majeurs visent, entre autres, à développer chez les jeunes l’esprit d’entreprise et l’auto-emploi, à contribuer à la réduction de l’exode rural, à renforcer les capacités des deux ENAE, à faciliter la mise sur pied de projets viables.

Le projet est, à l’origine, une initiative conjointe régionale entre la FAO, le FIDA, l’OIT, le PNUD et l’ONUDI en collaboration avec le Centre Songhaï du Bénin. De nos jours, il est cofinancé à hauteur de 399 000 USD par la Coopération Espagnole et le Programme Régional Emploi des Jeunes du PNUD (YERP).

A signaler que l’Administrateur du PNUD fut accueilli à la ferme, au nom des autorités régionale et préfectorale, par le Préfet de Coyah ainsi que les populations riveraines. Elle était accompagnée, dans cette visite de terrain, par le Directeur Régional RBA, Mr Tegegnework Ghettu, Mme Anna Hjartardottir, Policy Specialist, Mme Maïmouna Mills, Conseillère Régionale Communication, et le Représentant Résident du PNUD, Mr Anthony Kwaku Ohemeng - Boamah.

(Par Mamadou Oury Diallo, Programme Associate Lutte contre la pauvreté PNUD, et Facély II Mara, Chargé de communication - PNUD)

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe