Projet d’assistance au processus électoral de la Guinée, Elections législatives

Contexte et justification

Une électrice qui voteUne électrice en train de voter, Photo: PNUD

Suite au référendum de 2001 qui a entraîné une modification  de la Loi Fondamentale et le changement de la durée du mandat présidentiel, le Gouvernement a pris une série de mesures et d’engagements pour mettre en place les conditions nécessaires à une reprise du dialogue politique, visant à assurer une meilleure participation démocratique de tous les acteurs concernés. A cet égard, une commission paritaire composée de représentants des partis politiques de la majorité et de l’opposition a élaboré un cadre organique pour la tenue d’élections libres, transparentes et crédibles.  C’est dans cette perspective que le gouvernement a soumis aux Nations Unies une requête d’assistance à l’organisation des élections législatives, et que ce projet d’appui a été élaboré

Objectifs

Le projet vise à appuyer le Gouvernement à l’organisation d’élections transparentes, à travers la modernisation du processus de révision des listes électorales. A cet effet, le projet vise la dotation du pays en équipements biométriques permettant la délivrance de cartes d’électeurs personnalisées avec photo et empreintes digitales infalsifiables.

La stratégie du projet repose sur trois axes :

  • Le renforcement des capacités techniques des acteurs clés du processus (MATD, CENI, partis politiques, etc) ;

  • La mobilisation et la gestion des ressources financières de la communauté internationale en vue d’harmoniser les interventions et optimiser l’utilisation des ressources ;

  • L’appui à l’harmonisation des interventions de la communauté internationale dans le processus électoral.

Résultats attendus



Le projet contribuera à la tenue d’élections libres, transparentes et démocratiques  organisées avec l’appui coordonnée des partenaires au développement, dans un environnement apaisé.

Etat d'avancement

Au stade actuel, 1000 kits de recensement biométriques ont été achetés et livrés, 2000 agents techniques ont été formés à l’utilisation des équipements et le recensement est en cours sur toute l’étendue du territoire national.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Guinée 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe